Actualités

La Belle et la Bête

La Belle et la Bête

Enfin un conte moderne ?

 

Les studios Disney ont sorti fin mars une reprise filmée de « La Belle & la Bête », 26 ans après une première version en dessin animé (1991).

Qu'apporte cette nouvelle mouture d'une histoire imaginée à partir d'un conte du XVIIIe siècle, se déroulant à une  époque passée ? Et que disent de plus des personnages joués par des acteurs réels ?

 

Certainement la modernité se situe ici en plusieurs niveaux. Celui d'abord d'une plus grande liberté, qui permet d'arborer un personnage gay, s'affichant en tant que tel dans des scènes il est vrai assez courtes, mais aussi et surtout le buzz qui en découle alimenté à grand renfort par les réseaux sociaux, et c'est là sûrement que se situe la vraie nouveauté.
    
Ce parti pris vaut d'ailleurs au film d'être au mieux censuré, voir carrément interdit aux mineurs dans plusieurs pays du monde, lorsqu'il n’est pas tout bonnement interdit tout court. Ces interdictions augmenteront-elles le nombre d'entrées dans les pays formellement moins homophobes ?


Le film bat déjà des records d'exploitation, le plaçant sur notre territoire juste après « Cinquante nuances plus sombres », tout de même un brin plus coquin.
Ce remake est donc déjà un triomphe et ce n'est pas si surprenant lorsqu'on pense que les parents d'aujourd'hui étaient les enfants d'hier.

 

Mais est-ce là l'unique innovation de ce film ?

 

 

La personnalité d’Emma Watson, héroïne d'Harry Potter, n’est peut-être pas étrangère au succès du film, elle affirme régulièrement un engagement féministe surtout depuis juillet 2014, où elle a été nommée ambassadrice de bonne volonté par l'ONU. En septembre de la même année, elle prononce un discours remarqué au siège des Nations Unies où elle appelle les hommes comme les femmes à faire de l'égalité des sexes une priorité. Il est tout à fait certain que ses engagements personnels n'ont rien d’anodin dans le choix des studios Disney car elle donne ici une réelle épaisseur au personnage de Belle.

 

Emma Watson apporte donc sa contribution à quelques changements qui diffèrencient le film du dessin animé, ainsi s'il n'est pas dit précisément que tout le monde au village est analphabète, Belle le reproche clairement à Gaston lors de sa demande en mariage et le fait qu'elle soit une grande lectrice ne signifie pas non plus que les autres ne lisent pas du tout, bien sûr, mais le changement moderne de la version 2017 est l'invitation explicite à l'adresse des fillettes à lire et l'insistance sur l'importance d'être une femme instruite.


Ici, Belle n'est plus seulement une prisonnière sentimentale, mais une aventurière féministe, qui finit par débarrasser son prétendant de ses poils superflus, et surtout de son machisme bougon. 

 

 

Revenons un instant sur les « moments gay », chose jusque-là inédite dans une production Disney. Ils sont distillés à toutes petites doses à quelques moments du film, à travers le personnage du Fou interprété par l'acteur Josh Gad (visiblement très satisfait du buzz produit), où il multiplie les allusions malicieuses au charme de son maître, le viril Gaston. Aussi aimable, drôle et inoffensif soit-il, ce personnage déclenche déjà la polémique aux États-Unis. Certains appellent même au boycott du film. Cette scène, plutôt amusante, où il déclare sa flamme à son maître et cette autre où il se retrouve quelques secondes à peine dans les bras d'un homme lorsque les domestiques transformés en objets retrouvent forme humaine en toute fin du film. Pas de quoi fouetter un chat certes, mais peut-être bien un homme selon le pays dans lequel il vit même de nos jours...


Quant à Gaston, personnage musclé autant qu'arrogant, illettré manipulateur et violent, pourtant très apprécié dans son village malgré ses méfaits n'est plus ici le roi de la chasse mais devient en 2017 un héros de guerre revenu traumatisé du front faisant figure de vainqueur aux yeux de ses pairs. Cela semble être un détail mais modifie néanmoins son rapport à son serviteur admiratif voir fasciné et cette frontière devient très fine entre vénération et admiration amoureuse.

 

Enfin, la Bête a, dans cette nouvelle version, des aspects sincèrement moins effrayants et fait davantage penser à un gros chat qu'à un affreux monstre...

 

 

Cette version modernisée d'une fable traditionnelle sur le rapport à l'apparence et aux préjugés, enrichit ce nouveau film des studios Disney d'un plaidoyer inédit pour le droit à la différence, suscitant polémiques et prises de conscience de la place de la femme et des homosexuels dans nos sociétés modernes...

 

Faby

 

Jazzellerault 2017

Jazzellerault

Du grand, du beau, du JAZZ...

 

Ce sera, cette année, la 24ème édition du festival Jazzellerault qui a débuté en 1994 par une nuit du Jazz, créée à l'initiative de Patrick Fournier et Pierre Baraudon, et qui a duré trois jours.


Depuis cette première édition (avec Johnny Griffin, Claude Tissandier...), de nombreux et différents artistes se sont succédés sur les différentes scènes : Herbie Hancock, Stéphane Grappelli, Didier Lockwood, Maurice Vander, Kyle Eastwwod, Manu Katché, Sansévérino, etc... autant d'artistes qui ont contribué à faire de ce festival un lieu désormais incontournable dans la région au printemps.

Tout au long de ces années, Jazzellerault a su se diversifier afin de rendre accessible cette musique au plus grand nombre : expos, apéro-concerts, concerts gratuits, programmation riche et métissée, concerts dans différents lieux, after-club...

 

Jazz « classique », jazz manouche, funk jazz, world jazz, musique du monde, blues, chacun peut puiser dans la diversité des programmations et trouver une musique ou une voix qui lui convient...

 

 

 

Les concerts de début ou de fin de soirée et ceux de clôture permettent à tous de découvrir gratuitement différents artistes de façon conviviale et décontractée.


La grande scène accueille quant à elle des artistes plus connus et permet au festival de rayonner bien au-delà de Châtellerault : Dee Dee Bridgewater, Chucho Valdès, Avishäi Cohen, Omar Sosa, J.J. Milteau, Paolo Fresu... La liste est trop longue pour tous les nommer ! Et c’est bien la présence de tous ces artistes, connus et moins connus, ainsi que le travail de toute l’équipe et ses bénévoles, qui a permis à ce festival de perdurer dans le temps...

Laissez-vous tenter !

 

Phil.

 

 

Liens utiles


Du Jazz et plus si affinité ...

Best of

Jarreau, Al / WEA /

Ajout au panier
Couverture de : Comme un manouche sans guitare Amazon

Comme un manouche sans guitare

Dutronc, Thomas (1973-) / Universal licensing music / 2007

Ajout au panier
Couverture de : Friday night in San Francisco : live Amazon

Friday night in San Francisco : live

Di Meola, Al (1954-....) / Universal Music France S.a / 1981

Ajout au panier
Couverture de : Many things Amazon

Many things

Kuti, Seun / WEA / 2008

Ajout au panier
Couverture de : The Köln Concert Amazon

The Köln Concert

Jarrett, Keith (1945-....) / ECM Records / 2001

Ajout au panier

A ne pas manquer

Aucune manifestation n'est sélectionnée.

CONCERT

Salle des fêtes

2 juin 2017 - 20h30

Rendez-vous musical

Les élèves de clarinette, d'accordéon, de guitare, de flûte traversière, de percussions et les ensembles ...

CONCERT

Conservatoire Clément Janequin

12 juin 2017 - 18h30 à 20h30

Boeuf sur le toit

Espace-temps d'improvisation ouvert à tous les musiciens, animé par les classes de jazz et de musiques actuelles.

CONCERT

Conservatoire Clément Janequin

13 juin 2017 - 19h30

Répétition publique de l'orchestre symphonique

Découvrez l’envers du décor de l’Orchestre symphonique du conservatoire. Au programme, un répertoire allant ...

CONCERT

Conservatoire Clément Janequin

13 juin 2017 - 18h

Si nous allions au cinéma ?

Les petits orchestres orphéons 1re année du conservatoire et la classe-orchestre du collège Jean Macé vous proposent ...

CONCERT

Conservatoire Clément Janequin

14 juin 2017 - 14h et 16h

Mission : MM.1406

Les classes d'éveil et d'initiation présentent leur traditionnel spectacle de fin d'année.

Musique en ligne

Votre commentaire

.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.